Et si on parlait de liberté

Aucune collecte - Aucune statistique

MESSAGERIE

CLOUD

SOCIAL

RECHERCHE

Mais Airmail, c’était quoi ?

La suveillance de masse implicite induit une réduction de la palette comportementale de chacun. Elle nous prive donc d’une liberté fondamentale.

Airmail était un projet personnel monté afin de fuir définitivement les sociétés du BigData dont le modèle économique est basé sur la collecte systèmatique des données personelles des utilisateurs.

 Nous proposions ici de vous aider à récupérer une partie de vos libertés et de vous apporter un peu de sérénité.

Maintenant nous allons tenter d’aguiller qui voudra vers de meilleures solutions.

MESSAGERIE

La messagerie est un pilier des télécommunications. Et pourtant elle s’appuie sur des technologies qui ont plus de trente ans et qui n’ont jamais vraiment évolué. Les échanges privés par courriels sont une utopie et les géants du web ne veulent pas en entendre parler car ça les priverai de leur capacité à analyser nos échanges.

MESSAGERIE INSTANTANEE

Les SMS ne sont pas sécurisés du tout, la plupart des applications de Chat non plus. Certaines sortent du lot en chiffrant les échanges mais rares sont celles qui n’exploitent aucune données personnelles, même pas les meta-data.

RÉSEAUX SOCIAUX

Les géants des réseaux sociaux se permettent l’exploitation des données personnelles de leurs usagers pour leur propre profit et celui de leurs annonceurs. Les alternatives existent mais ont du mal à séduire une masse critique d’utilisateurs.

RECHERCHE

Les géants de la recherche utilisent les données personnelles collectées afin de personaliser les résultats. Même si ça peut paraitre une bonne chose ça

Qui suis-je ?

Je m’appelle Ben Souverbie.
Je suis administrateur de systèmes et réseaux d’infrastructure SaaS (Software as a Service) et suis l’unique administrateur de la plateforme Airmail.

Je lutte au quotidien pour délivrer l’internet des sociétés du BigData comme Google ou Facebook. Tout mon écosystème fonctionne sous GNU/Linux et je suis très engagé en faveur des logiciels et solutions libres et OpenSource.

Soutenir le projet

Airmail coûte plus de 900€ par an en frais matériels uniquement. Les frais d’administration ne sont pas comptabilisés car ils sont offerts. Ainsi la participation de chacun est uniquement dédiée à l’évolution et la maintenance matérielle de l’infrastructure.

Communication publique

Voici les dernieres communications aux utilisateurs

Créer un compte MailFence

La solution de remplacement sélectionnée pour se substituer à Zimbra Airmail est MailFence. Afin de pouvoir déplacer votre compte complet, y compris l’historique de messages, les contacts et calendrier, il[…]

Read more

La sphère et l’opinion

Quand je dis que je veux quitter Google et Facebook, les gens me répondent souvent qu’ils n’ont rien à cacher de toute manière. « Et qui voudrait espionner ma vie si[…]

Read more

On va arrêter là…

Mais de quoi il parle celui-là ? Il veut arrêter quoi ? Et bien je ne veux rien arrêter du tout. Ça n’est pas une question de volonté. Seulement voilà[…]

Read more

Me contacter

Indiquez votre message ci-dessous